dimanche 5 octobre 2014

L'heure du bilan

     Un peu plus de huit mois que j'ai ouvert ce blog. Certes, sur le long terme, c'est celui qui aura duré le plus longtemps. Mais en termes de "rentabilité", "productivité" (comme ces mots sont laids, et encore plus lorsque l'on parle de blog créé pour le plaisir, mais aucun autre ne me vient à l'esprit), on ne peut pas dire qu'il soit au top. Onze articles seulement, celui-ci inclus. Cela fait à peine plus d'un par mois. Le moins que l'on puisse dire, c'est que je ne suis pas une blogueuse assidue, encore moins une blogueuse née. Pourtant l'idée me plaît. Quand je vois tous ces jolis blogs épurés (je n'aime pas lire les articles des blogs trop chargés), et intéressants, je me dis : "Ben qu'attends-tu pour en faire autant ?!". Mais le passage à l'acte bloque. 
     Tout d'abord, je n'ai toujours pas réussi à me décider pour la présentation. Je n'arrête pas de changer de modèles, de bidouiller la mise en page, d'essayer de comprendre tout simplement comment fonctionne ce machin-chose appelé "blog".
     Vient ensuite la rédaction des articles. Je trouve mes articles bancals. Je crois n'avoir toujours pas compris la technique, parce qu'il y en a une, c'est évident. J'ai toujours envie de raconter l'histoire intégralement, or ce n'est pas l'objectif, sinon autant écrire pour soi dans un carnet ; et mes avis sont souvent bien trop légers et peu constructifs. Quand je vois les critiques des autres blogs, je me dis : " Mais comment font tous ces gens ?!? ". Je ne prends pas de notes lors de mes lectures : je veux que cela reste un plaisir. Et le passage à l'écrit de mes impressions de lecture est par conséquent plus difficile. D'autant plus difficile que le clavier s'interpose entre mon cerveau et ma main (oui, je suis une fille de 33 ans, mais d'une autre époque !). Cela dit, comme l'idée du blog me tient toujours à coeur, il est hors de question que j'abandonne.
     Alors, voilà, je vais essayer de m'améliorer, de chroniquer les livres au fur et à mesure, et non quelques mois après leur lecture, et surtout devenir une blogueuse assidue. Parce qu'en fait, écrire, j'aime ça !

2 commentaires:

  1. Je suis d'accord avec toi, il n'est pas toujours simple de raconter l'âme d'un livre sans en dévoiler les secrets... J'ai eu le même problème que toi au tout début, mais il faut perséverer et on se rend compte que l'on est de plus en plus fluide dans nos écrits... Après pareil que toi j'avais eu l'idée de prendre des notes, d'avoir toujours un carnet à côté de moi pendant que je lisais... Mais ou est le plaisir de la lecture si on doit s'arrêter toutes les deux pages pour noter une info ou une citation? Donc je ne le fais pas par contre je chronique très rapidement après la fin de la lecture, pas tout de suite car il faut quand même un petit temps de réflexion, et à chaud ce n'est pas toujours bon (par exemple les dernières pages du cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates m'a laissé sur ma faim... si j'avais chroniqué tout de suite, ma chronique aurait été beaucoup plus négative puisque je ne me serais attachée qu'à la fin... mais avec du recul, il n'y a que ces 10 dernières pages qui m'ont déçue... alors que j'ai adoré le reste!!!!
    Bref, j'espère que ca t'aura aidé pour poursuivre ton blog! En tout cas il faut continuer, la lecture c'est bien, mais rendre compte de son avis c'est encore mieux!!!

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ton commentaire. ça m'incite à poursuivre l'aventure. Car comme tu le dis, lire toute seule c'est une chose, mais partager son avis c'est bien mieux !

    RépondreSupprimer